Cette histoire commence lors de l’édition de la lettre Médecine du Sens, crée et animée par Olivier Soulier. Il y a quelques mois, un article parlait des violences par les femmes et de tous les tabous qui restent autour de cette situation. Cet article a donné lieu a beaucoup de réactions : « vous osez enfin briser le tabou », « j’ai vécu cela, personne n’en parle, merci du courage d’oser aborder le sujet ». Il y avait aussi la réaction de Dominique, parmi d’autres. Lors de nos échanges, l’idée de créer ce site, pour parler de ce problème, naît. Après un an d’échanges, ce site voit le jour, en souhaitant que ce soit un lieu où l’on puisse parler de ce sujet ou chacun soit libre de s’exprimer ou de partager ce qu’il a vécu. Nous pensons que l’humanité évolue, au fur et à mesure qu’elle reconnait et renonce à ces violences. Le viol, l’inceste par les pères sont maintenant heureusement, des sujets reconnus et sanctionnés. Mais il existe encore certaines violences qui sont très génératrices de pathologies et qui restent totalement tabous, il s’agit de la violence féminine sur les hommes et les enfants, et un autre thème très important est la violence faite sur le droit de vérité aux enfants quant à leurs origines

 

Dominique

Mon premier volet de vie : Mère de trois enfants, et, à titre professionnel,   35 années d’expérience qui m’ont permis d’acquérir une culture de l’Entreprise mais aussi une connaissance des métiers et des personnes que j’ai eu le plaisir d’accompagner, et de conseiller.

A titre personnel, j’étais curieuse des approches et médecines alternatives. Suite à un choc émotionnel, il y a près de 10 ans, la maladie me stoppe et me contraint à envisager la suite d’une manière différente. Une évidence et une urgence s’imposent : pour m’en sortir, je n’ai eu d’autres alternatives que de comprendre qu’il me fallait aborder ma santé autrement, d’aligner ma tête avec mon cœur et mon corps. Mettre en application ce que je savais : ne pas séparer le physique du psychique.

Commence alors, mon deuxième volet de vie, mon nouveau parcours, ma propre révolution psychique, physique, émotionnelle, intellectuelle, spirituelle… Étape par étape, j’ai mis en place un nouveau mode de vie, une nouvelle hygiène alimentaire et physique. Tout en suivant des formations et des pratiques certifiantes, j’étais animée par l’ambition de comprendre, de guérir, de vivre mieux, en clair de « faire sens » et de partager cette approche à d’autres personnes. Aujourd’hui thérapeute, je mesure quotidiennement leur efficacité sur nombre de problématiques. Considérant que chaque individu est unique, j’adapte approche et technique. Au-delà du symptôme, je considère l’individu dans sa globalité, corps, esprit, histoire propre et vécu familial transmis. Je définis la thérapie comme un espace ressources, individuel, spécifique et confidentiel, réceptacle disponible à une histoire pour autrui afin de permettre d’apporter un éclairage à l’ombre dont chacun est porteur.

La violence féminine : sujet tabou. OUI, des femmes, des mères peuvent être incestueuses, maltraitantes, violentes. Personne n’ose parler, comment rendre explicite ce qui est implicite, l’indicible.

Quand Olivier a mis ce sujet en ligne, je n’ai pas hésité à partager mon expérience. J’ai rencontré un homme fait de conviction, d’engagement, d’écoute et de simplicité. Ainsi, le partage avec Olivier a fait naître ce projet ouvrir, un espace de paroles, de témoignages, d’appuis à toutes personnes en difficultés. Je souhaite participer à ce progrès social, et donner le courage, la possibilité, à des femmes, à des hommes de témoigner, de leur parcours, d’avoir été bourreau, d’avoir été victime mais d’avoir choisi aujourd’hui, d’avancer, de se réparer, et de permettre de participer à un chemin de progrès, dans l’intérêt de nos enfants, adultes de demain.

 

Olivier

Médecin homéopathe et acupuncteur, conférencier international, écrivain, chercheur.

Olivier Soulier est à l’origine en France depuis plus de 25 ans du mouvement sur la compréhension du sens des maladies et des événements de notre existence. Depuis il ne cesse de développer cette analyse dans une vision symbolique plus large, qu’il applique à des domaines variés comme les microbes, les hormones, l’embryologie, les dents, les désirs alimentaires, les maladies et de tout ce qui fait le quotidien de notre vie. Il enseigne et donne sa première conférence  « A quoi servent les maladies » dès 1988. Son travail, son intuition, ses compétences lui permettent de découvrir de nombreux nouveaux codes.

La spécificité d’Olivier Soulier est d’aller dans l’infiniment petit, de déchiffrer l’embryologie comme un livre nous révélant l’essence de l’infiniment grand. Cette lecture originale permet d’accéder aux clés de compréhension des codes biologiques et symboliques. Enseignée avec le cœur, cette connaissance donne accès aux bases physiques et psychiques de l’être humain, pour approcher le sens de la maladie, le sens de la vie. Elle peut devenir source de guérison.

Les notions médicales que propose Olivier Soulier s’inscrivent à la fois dans une réalité scientifique et spirituelle.
Sa vision reste très concrète et continue à s’enrichir grâce à une pratique régulière en cabinet. Il utilise une vision ouverte de la médecine et s’appuie en même temps sur de solides bases psychologiques et scientifiques. Il sait rendre ces aspects facilement abordables pour tous, par l’utilisation d’exemples et de formes imagées simples.